montage vidéo

Comment faire un montage vidéo ? les erreurs à éviter

Vous envisagez de faire votre premier montage vidéo ? Une telle tâche peut être compliquée au départ, mais il est important de connaître les principes de bases de création et de montage vidéo avant de vous lancer. Dans le cas contraire, cela peut conduire à de nombreuses erreurs, dont seule l’expérience vous permettra de les éviter.

Heureusement, il existe certaines erreurs qui peuvent être corrigées, grâce à des astuces simples qui rendront votre production audiovisuelle plus professionnelle. Découvrez ci-après les cinq erreurs les plus courantes dans le montage vidéo.

Choisir une bande son de mauvaise qualité 

Si vous êtes débutant dans le montage vidéo, il est difficile de comprendre l’importance du son. En effet, il existe trois pistes audio dans votre vidéo : Une voix off, de la musique et une bande son de votre vidéo. Vous pouvez enlever la partie audio que vous n’ avez pas besoin du clip original, en utilisant par exemple, Camtasia (un logiciel de montage vidéo). 

Les débutants du montage vidéo ont souvent tendance à choisir une musique d’ambiance de mauvaise qualité qui peut cacher les autres pistes. Assurez-vous que la musique d’ambiance reste basse que votre voix off. Accordez une attention particulière à la bande son lors de votre montage final. Vous pouvez confier la réalisation de votre vidéo professionnel à une agence production audiovisuelle qui vous fera un travail parfait, même plus que vous imaginez !

Abuser l’utilisation de jump cuts dans le montage vidéo

Une jump cut, ou encore « plan sur plan », est une forme de coupe au sein du même plan sans changer de cadrage. La jum cut est un moyen souvent utilisé dans la création de vidéos YouTube et permet de compresser la durée d’une vidéo (ce qui constitue l’objectif du montage). De plus, elle vous fera gagner du temps et avancer vite dans le scénario. Toutefois, il faut l’utiliser avec une bonne connaissance. En effet, les jump cuts sont surexploitées par les débutants du montage vidéo qui n’ont pas de l’expérience professionnel pour utiliser d’autres formes de coupes.

Essayez d’explorer d’autres techniques de coupe et d’assemblage, et apprenez-les avant d’aller dans le processus du montage. Ou bien ajoutez un autre angle de prise de vue, et coupez vers un angle différent de la même scène. Sinon, vous pouvez intégrer une transition supplémentaire pour faire le plaisir au spectateur.

Laisser des passages incomplets

Cela arrive généralement lorsque la longueur de votre transition est plus grande que la séquence précédente. En effet, lors du passage, la séquence qui devance se termine et un écran noir va apparaitre avant le démarrage de la séquence suivante. Afin d’éviter ce type d’erreur, assurez-vous que les séquences précédentes sont suffisamment longues. Sinon, vous pouvez ajuster la durée de votre transition. Pour cela, vous pouvez utiliser le logiciel Camtasia pour couper très facilement vos séquences vidéos. Une fois réglées, vous pouvez insérer la transition en faisant la glisser et la déposer. Pour identifier une transition incomplète, vous pouvez utiliser un logiciel adapté et étendre tout simplement la séquence qui précède.

Choisir une musique inadaptée

Une vidéo mélangeant une musique douce et des images à un rythme très rapide, cela n’est plus le bons choix ! En effet, des mouvements de caméra rapides doivent être accompagnés d’une musique rythmée et non pas l’inverse.

Quand vous faites le montage de votre vidéo, choisissez un fond musical adapté à chacune de vos scènes. Il existe plusieurs sites web proposant des morceaux de musiques libre des droits auxquels vous pourrez accéder. Sinon, vous pouvez confier le montage de votre vidéo et le choix de la musique à une agence production audiovisuelle.

Une incohérence graphique

Vous n’êtes pas un graphiste professionnel, mais vous devez choisir un caractère typographique, des couleurs et une taille de texte cohérents. En effet, la majorité des débutants utilisent une variété de couleurs différentes et plusieurs caractères de textes et d’effets graphiques, ce qui distrait le spectateur et l’éloigne du message que vous désirez transmettre.

Faites alors le bon choix : utilisez une seule police de caractères pour les messages en bas de l’écran, et d’écrans de titre, etc. Gardez la même palette de couleurs et ne change pas du style graphique, que si cela est vraiment nécessaire.

Author: Damien